La Cohorte

Forum de La Cohorte [RP] sur Aion - Serveur Vidar
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Récit] L'aube pointe, une ombre glisse

Aller en bas 
AuteurMessage
Synae
Scribe
Scribe
avatar

Messages : 157
Age : 28

Feuille de personnage
Classe: Aède
Age de départ: 20

MessageSujet: [Récit] L'aube pointe, une ombre glisse   Dim 8 Nov 2009 - 4:40

Trois jours s'étaient écoulés depuis l'arrivée de Prudence sur la Grande. Le hasard fit que Synae passa deux soirs de suite à papoter avec cette précieuse invitée, et son regard sur l'affaire des Papillons, sur la troupe Encrages, et même sur Caprin, en fut assez radicalement transformé... Même si la sécurité de la Louve et la préservation de la Cohorte restaient sa première préoccupation.

Les quelques informations apportées par Prudence étaient instructives, mais au final, les mêmes zones d'ombre demeuraient. Des humains massacrés par des Daevas sur ordre de leurs supérieurs, une femme avec un éclat d'or dans l'oeil, trois nouveaux papillons qui menacent de faire se reproduire les malheurs d'autrefois... Saraban, Prudence, Aynis... Trois femmes prises au coeur d'enjeux qui semblent les dépasser.

Il apparaissait à Synae qu'avant d'agir, il leur fallait comprendre. Et chercher à comprendre, c'était une des spécialités de cette jeune Daeva à qui on avait tout caché pendant si longtemps.

La proposition de Prudence était excellente. Puisque la Cohorte, et en particulier ses représentants, étaient plus ou moins persona non grata dans la Cité des peines infinies, il fallait une ombre, une silhouette anonyme, un long manteau bleu sous une capuche, pour aller s'informer à Pandémonium.

Qui aurait crû qu'elle, elle eût pu un jour faire jouer ses relations à la capitale ? Enfin... Sa relation. Elle reverrait Thelleyn avec grand plaisir, comme on revoit un mentor, un initiateur, un maître, un guide.

Synae partit avant l'aube. Il était trop tôt pour demander à un sibyllin sorcier de lui invoquer un portail, elle n'aurait jamais osé déranger Clotho dans son sommeil qu'elle imaginait royal, encore moins Astendar, et encore moins Crépuscule, car qui sait où cette dernière l'aurait envoyée, si seulement elle ne la faisait pas rôtir vivante ? Elle avait donc utilisé un parchemin, s'évertuant à le lire avec le plus de précision possible mais d'une voix très peu rassurée cependant. Même si d'une certaine manière, partir à l'abri des regards l'arrangeait.

Elle arriva sur la grande place avec une boule au ventre, mais se noyer dans la foule qui courait dans tous les sens fut plus aisé qu'elle ne l'aurait crû. La silouhette bleu nuit se faufila jusqu'au Temple du Savoir.

Les retrouvailles avec Thelleyn furent d'apparence froide et distante, couverture oblige. Mais la larme qui fila sur la joue entaillée par les rides du daeva valait toutes les embrassades. Il la fit entrer dans la réserve secrète et s'assura que personne ne viendrait la déranger de la matinée.

Synae se plongea dans ses recherches comme on se coule dans un bon bain chaud. C'était son élément... Au détour d'une étagère, elle retrouva le carnet licencieux qui l'avait initiée à l'alchimie, le manuel à moitié brûlé qui lui avait apprit quelques mots d'élyséen, l'amusant journal intime sur les petites adultères des puissants... Mais elle se concentra bientôt sur sa tâche, sa connaissance des lieux l'aidant à progresser par élimination.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synae
Scribe
Scribe
avatar

Messages : 157
Age : 28

Feuille de personnage
Classe: Aède
Age de départ: 20

MessageSujet: Re: [Récit] L'aube pointe, une ombre glisse   Dim 8 Nov 2009 - 17:08

Les heures passèrent et Synae désespérait de trouver quoi que ce soit. Les ouvrages les plus intéressants étaient sûrement dans les bibliothèques privées... Ou peut-être que toute information avait été soigneusement effacée...

Mais quand un nom connu se présenta à ses yeux, après des heures de recherches vaines, il lui fallut quelques secondes pour réaliser qu'elle avait enfin trouvé quelque chose...

Une ou deux heures supplémentaires passèrent avant que la silhouette ne sorte du Temple du Savoir pour aller s'isoler dans une ruelle, prendre une petite pierre et penser fort à l'île des Sibyllins, disparaissant dans une brume de lumière.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Récit] L'aube pointe, une ombre glisse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ll n'est de grand amour qu'à l'ombre d'un grand rêve.
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» En Pointe Toujours
» Cabale de l'Ombre Sanglante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cohorte :: Jetée de l'Archipel [RP - HRP] :: Journal des Epopées-
Sauter vers: